PROGRAMME EN DEUX VOLETS:
1) DEBATS CITOYENS : MERCREDI 24 avril 2019 (18h30-21h) et JEUDI 25 avril 2019 (17H00-20H00) à Charleroi.

2) DEBAT POLITIQUE: VENDREDI 26 avril 2019 (« Bazar antiraciste » – Soirée électorale avec les politiques et les candidats de la diversité à partir de 20h).

Quelle politique antiraciste et migratoire en Belgique après la visite du Groupe d’experts des Nations Unies sur les personnes d’ascendance africaine, de février 2019?

La NVA et le MR se sont toujours défendus de n’être pas des partis racistes. L’épreuve des faits nous indique qu’il y a des raisons de croire au contraire. En effet, les lois portées par ce Gouvernement et
votées par sa majorité révèlent une attaque contres plusieurs des piliers de l’État de droit, entre autres, les principes d’égalité devant la loi, de séparation des pouvoirs, de présomption d’innocence
et de droits à l’accès à la justice et à un procès équitable pour tous.

La Loi votée dans la précipitation le 9 février 2018, modifiant la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers, fait des personnes d’origine étrangère, des « citoyens de seconde zone ». La modification autorise dorénavant à délivrer un ordre de quitter le territoire à des étrangers résidant légalement en Belgique, même à ceux nés en Belgique
ou qui y résident depuis très longtemps. En particulier, plusieurs articles de la nouvelle loi sur les étrangers sont indignes d’un état de droit moderne. Des personnes peuvent être expulsées sur le
fondement de l’article 21 de cette loi (la «loi sur l’expulsion») sur la base de soupçons (c’est-à-dire sans culpabilité prouvée, sans procès).

Bien avant cette loi, le dispositif d’examen des demandes et de délivrance des carte de séjour et des visas a connu des changements tendant à rendre leur obtention un parcours du combattant; augmentation des coûts, lenteur dans l’examen de dossiers, etc, rendant difficile le séjour, regroupement familial et portant atteinte au droit à une vie de famille normale comme le prescrit l’article no 8 de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH): ce dispositif supposé efficace vient de révéler son secret avec le découverte du trafic de visas humanitaires par des représentants de la NVA.

Le racisme vécu par les populations d’origine étrangère ou de confession musulmane, se révèle être improductif et destructif pour la société. En effet, les discriminations raciales continuent de croître
dans le domaine de l’emploi, du logement, de la santé, et dans les rapports avec les institutions, police, justice, etc), éloignent la société de talents et de ressources susceptibles d’apporter une
diversité multiculturelle riche.

Les intervenants permettront de comprendre les facteurs ayant conduit à la fertilisation des idées d’extrême droite en Belgique, d’une part. Ils feront une analyse sans concession de la politique gouvernementale NVA-MR en matière de politique antiraciste et migratoire, d’autre part. Enfin, en s’appuyant sur le résultat de la mission du Groupe d’experts des Nations Unies sur les personnes d’ascendance africaine, ils élaboreront des recommandations politiques pour le prochain gouvernement qui sera issu des élections de mai 2019. Ils n’oublieront pas la question du rôle et du financement des associations de victimes de racisme, de négrophobie et d’islamophobie en tant que structure de veille et de surveillance de la mise en place de politiques favorables au mieux vivre ensemble.

Le 24 avril 2019 de 18h30 à 21h, sera consacrée à la question migratoire, le 25 avril 2019 de 17h à 21h, aux questions de racisme et de décolonisation de la société belge. Un « bazar antiraciste », soirée d’animation multiculturelle, est prévue le 26 avril afin de donner la parole aux politiques et aux personnes issues de la diversité, candidates aux élections de mai 2019.

Intervenants pressentis: Organismes fédéraux : UNIA, MYRIA – ONG Internationaux: ENAR – Associations : Europe Belgium Diversity (EBD), CMCLCD, CoCad, Progress Lawyers Network, CCIB, MRAX, CIRE, ADDE, Plate-forme2103; Partis politiques: Ecolo, PTB, CdH, DEFI et, MR.

Modérateur: Journaliste.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE: europebelgiumdiversity@gmail.com (Nom prénom; fonction; téléphone et adresse)