COMMUNIQUÉ

Une page se tourne au sein du CMCLD. Kalvin SOIRESSE NJALL, Coordinateur du Mouvement depuis cinq ans, cède le témoin à une nouvelle équipe, achevant ainsi l’œuvre de pérennisation et de renouvellement qu’il a impulsée avec le concours du Comité de Pilotage.

Le Collectif est devenu sous sa houlette un mouvement militant qui a pris en charge la formation d’une nouvelle génération de militants décoloniaux. Le renouvellement des cadres, et l’engagement sur le terrain de jeunes femmes et hommes sont des priorités dont les premiers fruits sont récoltés aujourd’hui. Un renouvellement accompagné d’une véritable cohésion entre les militants. Les activités décoloniales ont pris un essor considérable : les visites guidées décoloniales devenues incontournables, les conférences-formations, les animations scolaires, etc. Kalvin SOIRESSE NJALL a su également, avec l’aide et l’accompagnement du Comité de Pilotage, organiser et diriger une équipe dont les résultats sont aujourd’hui remarqués : les partenariats et le dialogue avec les réseaux associatifs ainsi que les institutions sont concrets et se renforcent. La mobilisation de terrain ainsi que le lobbying politique sont des armes qui permettent au Collectif de contribuer à l’émergence et l’essor du débat sur la décolonisation de la société. La décolonisation de l’espace public avec les exemples de la place Lumumba à Ixelles et de la plaque commémorative à Mons, l’enseignement de l’Histoire générale de l’Afrique et de la colonisation dans les écoles au niveau régional, la résolution au niveau fédéral pour un travail scientifique destiné à reconnaître les méfaits de la colonisation etc., sont autant d’exemples qui témoignent de son travail acharné.

Durant ces cinq années, le CMCLD s’est étendu et est actif aujourd’hui en Wallonie, à Bruxelles et entreprend de se renforcer en Flandre. Enfin, la lutte contre la négrophobie et les discriminations a été une des préoccupations majeures du Collectif, qu’il a su mettre en avant à travers le lien avec les conséquences de la propagande coloniale.

Le Comité de Pilotage ainsi que le Secrétariat Permanent tiennent à saluer le travail mené par Kalvin SOIRESSE NJALL et le remercient pour sa contribution à la cause. Il restera un militant de base du Mouvement et se mettra à la disposition de la nouvelle équipe afin d’assurer une transition efficace.

A présent, c’est une nouvelle ère qui s’amorce. Le Comité de Pilotage en concertation avec le Secrétariat permanent, a décidé de désigner une co-coordination et un Secrétariat exécutif afin de répondre aux importants défis que le Mouvement devra affronter.

Voici désormais la composition de la nouvelle équipe en charge de la gestion quotidienne du Collectif :

 

Coordination :

– Co-Coordinatrice chargée du lien avec le monde culturel et artistique :

Achaiso AMBALI
– Co-Coordinateur chargé de l’organisation interne du Mouvement :

Fontaine ATCHIKITI

– Vice-Coordinatrice chargée de la cellule afro-féminine :

Geneviève KANINDA

Vice-Coordinateur chargé des finances et de la trésorerie :

Tony K. SAMPSON

Secrétariat Exécutif :

Secrétaire chargé de la communication : Orland MANGALA

Secrétaires chargés des relations extérieures : Sarah KAWAYA et Aliou BALDÉ

Secrétaire chargé de la cellule formation : Leslie MAKOSO

Secrétaire chargé de l’organisation du Mouvement en Flandre : Durotimi OLAWAIYE

Secrétaire chargé de la stratégie et de l’organisation des campagnes : Oumar DIALLO

Le Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations est une famille de convictions. Aujourd’hui, une nouvelle génération se lève.

 

« Ce qui est fait pour nous mais sans nous est fait contre nous. »

 

Pour le CMCLD,

Achaiso AMBALI                                                                  Fontaine ATCHIKITI

Co-coordinateurs

Mangala Ikwamo Orland

Secrétaire chargé de la communication.