Mesdames, Messieurs, Chers-chères ami-e-s,

Le Collectif Mémoire coloniale et Lutte contre les discriminations (CMCLD) vous souhaite avant tout une bonne année 2015 pleine de succès pour vous-mêmes et pour engagements associatifs.

Le 17 janvier 2015, le Musée du Bozar à Bruxelles, en concertation avec des personnalités et des organisations de la diaspora africaine, organise une journée dénommée « Afropean+ », qui fait le lien entre l’Afrique et l’Europe. Plusieurs autres associations africaines de Belgique, dont des membres du CMCLD, ont été conviées à participer à cet évènement. Cette participation atteste d’un dialogue interculturel pour un meilleur vivre ensemble au sein de notre société.

Cependant, comme vous le savez sans doute, le 17 janvier est une journée mémorable pour l’Afrique : c’est en effet le 17/01/1961 qu’eut lieu l’assassinat de l’un des plus grands symboles de l’indépendance et de la dignité africaine, Patrice Emery Lumumba, par les forces racistes, colonialistes et impérialistes. C’est en souvenir de ce fait historique que le 17 janvier avait été proposé pour la journée « Afropéan+ ». Cette journée est hautement symbolique ici en Belgique, vu son histoire coloniale avec le Congo et la responsabilité de certains de ses dirigeants dans cet assassinat.

Pourtant, malgré la disponibilité du CMCLD et d’autres pour organiser au moins une activité spécifique autour de la personnalité de Lumumba ce 17 janvier et pas un autre jour, et malgré la bonne volonté fr certains des acteurs du BOZAR, des forces rétrogrades semblent avoir réussi à imposer l’absence de Lumumba de tout le programme d’Afropean+ ce 17 janvier. C’est un déni de mémoire inacceptable !

Conforme à ses missions et objectifs, le CMCLD a donc décidé d’organiser une action publique contre ce déni de mémoire et cette perpétuation de la falsification historique.

Cette action symbolique consistera à manifester pacifiquement le 17 janvier 2015 devant le BOZAR. Il sera question de rappeler les idéaux exprimés dans le discours de Lumumba du 30 juin 1960. Un communiqué de presse sera également publié, pour lequel nous souhaitons vous compter parmi les signataires.

Cet appel vous est adressé pour rejoindre cette action et PERPETUER la mémoire de Patrice LUMUMBA et de toutes les victimes du colonialisme.

Pour disposer des détails pratiques sur l’action, merci de nous signifier votre participation.

Pour le Comité de Pilotage du CMCLD,
Kalvin Soiresse Njall

Leave a Comment