Contrairement à d’autres Empires coloniaux comme la France, il n’y a pratiquement pas eu de contact entre la population belge et les indigènes congolais durant toute l’époque coloniale. En effet, d’une part, les autorités censuraient systématiquement les informations sociales et politiques en provenance de la colonie ; et d’autre part, très peu de congolais ont eu accès au territoire belge qui, sauf de rares exceptions, leur était interdit.

[…]Ensuite, nous pouvons relever que la Belgique contrairement à la France n’a pas connu la présence de soldats africains durant les deux guerres. En effet, les troupes coloniales belges ont uniquement combattu sur les fronts du continent africain. Par conséquent, les mentalités belges n’ont pas été touchées par les images de ces congolais, héros ou martyrs, partis défendre la Belgique.

[pdf_attachment file= »1″ name= »Téléchargez le document en entier »]