Bien qu’elles soient absentes des livres d’histoire, de nombreuses femmes africaines se sont courageusement investies, individuellement ou au travers de luttes collectives, dans la défense de leur société. Du nord au sud du Continent et sous différentes aires culturelles de l’Afrique précoloniale, parfois même dans des sociétés non matriarcales, des personnages féminins d’origines et de conditions diverses, issues de l’élite ou du peuple, se sont en effet distingués sur le devant de la scène en tant que dirigeantes de royaume, femmes d’influence, résistantes ou même guerrières.

ANNE NZINGA D’ANGOLA (1581- 1663)

Arrivée sur le trône du Ndongo (ancien nom de l’Angola) en 1624, elle dirigera pendant une quarantaine d’années la résistance contre les tentatives portugaises d’invasion de l’Angola, jusqu’à sa mort, le 17 décembre1663, à 82 ans.

[pdf_attachment file= »1″ name= »Téléchargez le document en entier »]